lesamourai


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie les poémes.

REDORONS NOTRE BLAZON

Silence,…………………………………………..
Jamais je n’aurais aussi imaginé être si près de l’enfer,si près de l’enfer….
Les tirs de fusils, les tirs de rockets ont remplacé les merveilleuses musiques délivrée par les DJ
La tristesse me ronge et le désespoir consume mon âme.
Je pleure encore et encore cette belle Côte d’Ivoire
Jadis havre de paix, d’hospitalité et d’amour se mue dans une mésentente légendaire enflammée d’une haine sans merci qui n’a que pour récolte la guerre, OUI la guerrrrrrrrrrrrrrrre.
Les gens d’ici et d’ailleurs mains dans la main chantons en choeur NON à la guerre et OUI à la paix
tel doit être notre slogan pour redonner à cette terre d’Eburnie son lustre d’antan


je pleure

Je pleure ma belle ivoire. Jadis havre de paix, d’hospitalité et d’amour voire son reflet pataugé dans cette boue sanguinaire. L’espérance se transforme en désespoir, la confiance en méfiance et l’amour se détourne de son chemin primordial pour tirer un pacte avec la haine.
Je la pleure encore et encore. Dans quel monde sommes nous a tel point que la vérité es t considéré comme un fléau auquel nous devons s’en débarrassé et le bouté or d nous. Ment, ment, ment et tu seras glorifié et acclamé de tous.
Mes larmes restées jusque là incolore prend la teinte de sang et se parfum d’une odeur de tristesse. Ah, ah, ah la peur ricane en chantant ton avenir est bafoué et tu ne verras rien. Le doute persiste et m’infecte de pensée nauséabonde.
Mon arme et mn optimiste me font sortir de cette torpeur pour me redonner vie. Oui j’ai foi que mon avenir et celui de mes frère et sœur vivant dans cette terre d’éburnie connaitra une splendeur inouïe et rempli de paix et d’amour.


grande motion

Souvent il me revient à l’idée de tout abandonner et de renoncer à mes objectifs les plus chers et sains. Étendu sur mon lit fait à base de mélange de pailles et de coton je laisse l’espoir me sourire et ma force se double face à ces merveilleux ami(e)s que je rencontre. la vie devient de plus en plus sucrée et mes rêves les plus utopies deviennent réalisable. J’occis en moi tout désespoir malgré mes tas de trébuchement et développe cet optimisme pour atteindre ultime but la béatitude finale. Grande motion a ceux qui me soutiennent que DIEU les bénisse abondamment .un frère, un ami, un parent……….
Geoffroy TOTO.


INSPIRATION

je ne sais où commencer, mais une seule chose perfore mes pensées.
la timidité envahi mon être comme un roi en quête de terre et de gloire; ma bouche s’obscurcir au regard du lampadaire dans son sourire nocturne.
des mots, oui des mots se perdaient sous le poids de ma brosse à cirage pour donner à cette perle rare cet éclat adamantin. vertus d’un pantalon noir parfait, scintillait dans le parbrise humain appuyé d’une belle chemise bleu pure cousu par le meilleur des couturiers venait envenimé la situation.
je suis resté sidérer face à ce joyau architecturale. cette serenité au quelle j’ étais habitué se volatissait,me laissant seule devant cette pyramide au mille et un labyrinthe. difficile voir impossible pour moi de le conté, je fait  place au silence…

Sache une chose tu était et tu le resteras splendide.

                                                                              


La source

Les jours passent et se succèdent sans aucun changement. Chaque jour qui s’annonce est un nouveau degré d’affliction qui s’ajoute de manière exponentielle.
Je ne sais ou mettre ma tête.
Sombré dans la lutte acharnée de la vie, je cherche un reconfort.
Qui pourra m’épauler et m’aider à sortir de ce merdier dans lequel je me suis engouffré.
Qui?
Je ne puis retenir mes larmes.
Oh quel tristesse!
Ma canne me lâche,mes reins sont bloqués, seul depourvu de toutes forces, difficile pour ma personne de faire un mouvement.
Enfoncer dans cette mer de soufrance, je fais apel à la mort dans toute sa splendeur, afin de mettre un terme à cette vie penible qui ne cesse de perdurer.
Helas elle me refuse…
Je tourne mon regard dans les livres, les films, sur le net pour y trouver un grain de joie pour panser ma plaie.
Hélas! Qui pourra me secourir.

Et voilà dans un scintillant habit de noce se presenta avec un sourire d’envergure charismatique la source de reconfortation, d’esperance, d’amour incommensurable calciné par l’ivresse de la joie et de la paix interieur.
Les mots m’échappent pour jauger le poids de cette trouvaille à celui des merveilles du monde.Car doté d’une bonté inouie basé sur le vrai sens de l’égalité,de l’amour…
La BIBLE


 » Un problème sans solution est un problème mal posé « 
Albert Einstein


muet

Je reste muet face à ton image. Ton corps si pur, si radieux crée un étincelle de mots dans ma bouche.

Difficile pour moi de les laissés s’enfuir de leur écurie.

Et me voila  confronter à un embouteillage de ces derniers en mon sein.

Je reste hébété quand je te vois, j’ai l’impression de paraître comme une statuette dont mon regard se dirige toujours vers toi.

Insensible à tous ses voix, ces choses qui se passent autour de moi. Zombie je le suis de ta personne.

Quand je t’aperçoit mon coeur bat à la vitesse de la lumière et tout mon être est en fête.

Tu m’illumine de gaieté et d’amour.

 Impossible pour moi de cacher cette émotion, je laisse couler les trois précieux mots  à la vitesse d’une fusée ariane: je t’aime.


je refuse d’y croire

Je refuse d ‘y croire.

je me croyait dans un rêve oú seul ton image était estampillée sur les fleurs de qualités, sur les objets d’arts de  grande valeur et  dont le reflet de ton précieux visage était infiniment supérieur à  celui du soleil, mais cela est une réalité.

 Tu est la meilleur que j’ai pu voir, même les grandes stars hollywoodiennes mourrerai d’envie de te rencontrer et te contempler.

Comment ne pas flasher sur ta personne, sur ce divin joyau architectural.

belle comme un diamant à la lumière, rayonnant  plus que le soleil.

Je suis impressionné par tes beaux yeux qui me mette dans un coma de rêve, ton si bel nez qui me plonge dans une  piscine d’imagination , tes pulpeuse lèvres qui me noie dans un océan d’amour et ton beau visage qui m’enfonce dans un paradis éternel.

  D’apres totorinolesamourai  


Mère såche une seule chose, quelque soit la difficulté ou la distance qui nous separeras, cela n’empieteras jamais sur l’amour que j’ai pour toi.


Difficile separation (2)

Quand je te voie je suis éblouit et tout mon âme est dans l’allegresse. Emprisonner par le desir ardent de te contempler à tout moment de ma vie,mais l’annonce de ton depart me plonge dans un énorme chagrin. Chaque minute qui se devoile est un degré d’affliction qui s’élève en mon sein et voilà mon coeur qui se noye dans un océan de larmes. Chaque tierce qui passe, se dessine un schema pour te quidnapper et te garder pour moi seul. Hélas faible dans ma peau contre cet respet parental. L’espoir surgit de tes si douces et moles lèvres que je reverrais ces beaux yeux d’ange, cet nez de princesse,cette silhouette de fée, ces dehanchements de miss monde et ce teint ensorcelant.


123

Poésie d'Ecosse |
La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cadence infernale.
| poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie